Codeur d’imprimante

La très grande majorité des imprimantes à jet d’encre possède des codeurs incrémentaux, qui ont l’immense avantage d’être de grande précision.

On y trouve de grandes roues (mouvement de rotation) ou de grandes bandes (mouvement de translation).

La difficulté réside dans l’identification du brochage des composants…

Identification des broches

On rencontre différents cas de figure …

Composant à 6 broches

Les 6 broches du composants sont disposés de la manière suivante :

  • Un groupe de 2 broches pour la LED (émettrice),
  • Un groupe de 4 broches pour les phototransistors (récepteurs).

Cas des circuits déjà équipés

Il est fréquent que le composant optique soit déjà implanté sur une plaque (un circuit imprimé).

Si ce circuit comprend :

  • Une sortie avec 4 bornes (fils, connecteur, …) ,
  • Une résistance (≈ 100Ω)
  • Un condensateur

il y a toutes les chances pour que le codeur soit « prêt » à l’emploi.

Il faut identifier le rôle de chacun des 4 fils…

Identification du brochage de la LED

Il faut utiliser un multimètre en mode « Diode » :

Dans cette configuration, le multimètre indiquera la tension de seuil de la LED (tension à partir de laquelle elle devient passante) : quand la tension s’affiche, le fil NOIR indique sa cathode de la LED, et le ROUGE son anode.

En regardant le circuit, une des bornes de la LED est directement reliée à une borne des phototransistors. Marquer ces deux bornes communes :

  • en NOIR s’il s’agit de la cathode de la LED,
  • en ROUGE s’il s’agit de l’anode de la LED.

Identification du brochage des phototransistors

Le circuit est typiquement de la forme suivante :

 

Mais il y a de nombreuses variantes quant au brochage du composant optique.

Une fois qu’on a identifié (grâce à la LED) la borne borne liée au GND (ou bien au 5V, selon les cas), on procède par élimination :

Les deux sorties numériques A et B sont reliées directement du composant optique jusqu’aux fils de sortie.

Le fil restant correspond à la borne 5V (ou bien au GND, selon les cas).

 

Composants à 4 broches

Certains codeurs utilises des composants qui intègrent tous les éléments nécessaires, ils ne possède alors que 4 broches.

Dans ce cas, il faut alors se reporter à la documentation du composant.

Exemples de références :

 

Câblage sur L’Arduino

Pour le câblage sur l’Arduino, et la programmation, il faut procéder comme pour n’importe quel codeur incrémental.

 

 

Ressources externes

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code